Rechercher
  • Laurence VIRTON

La monodiète : en quoi cela consiste-t-il? Retour d'expérience!

Qu'est-ce que la monodiète?


Le principe est simple: ne consommer qu'un seul aliment, issu de l'agriculture biologique de préférence, afin d'éviter l'effet contre-productif dû à l'ingestion de pesticides... pendant un minimum de 24 heures!

Le but? "Détoxifier" l'organisme, c'est à dire se débarrasser de ses toxines qui se sont accumulées par une alimentation pas toujours adéquate, et ce, de façon naturelle. Une bonne vitalité témoigne de l'énergie disponible pour se nettoyer de l'intérieur en éliminant les toxines indésirables. La monodiète sera plus ou moins détoxifiante selon la nature de l'aliment choisi et sa durée. En ne mangeant qu'un seul type d'aliment, vous économisez cette énergie et le corps l'utilise pour évacuer les déchets accumulés dans les tissus, dans les liquides et les cellules de l'organisme.

Si la monodiète a duré 3 jours, les cellules de l'intestin ont eu le temps de se régénérer.

Résultats: une immunité renforcée, un regain d'énergie, un peau plus rayonnante...!

La quantité de l'aliment phare n'est pas limitée, on peut manger autant qu'on le souhaite, mais de façon tout de même raisonnable. Et bien souvent, on a vite les yeux plus gros que le ventre!

Parfois, la faim laisse place à l'écœurement, ce qui témoigne que le corps est en phase d'"épuration"!

Pour un peu de variété, on peut cuisiner l'aliment sous différentes formes, mais attention, sans rajouter ni sucre, ni matières grasse! Seules les épices sont acceptées!

On pourra se lancer dans une monodiète de fruits (pommes, raisin...), de légumes (carottes...), de riz, de sarrasin...



Retour d'expérience avec Gaëlle


Gaëlle, jeune-fille de 23 ans s'intéresse déjà depuis plusieurs années à l'équilibre de son alimentation. Pétillante et pleine d'énergie, elle souhaite mettre à profit cette période confinement pour faire une petite détoxification de son organisme!

Hésitante quant à la pratique d'un jeûne, je lui propose plutôt la monodiète, alternative plus facile à mettre en place seule, et un premier pas vers le repos du système digestif.

Gaëlle a bien voulu nous livrer son retour d'expérience, un grand merci à elle pour ce journal intime, dans lequel elle sait nous transmettre parfaitement son ressenti!


Gaëlle a décidé de démarrer cette monodiète par une première journée "liquide", ses repas seront exclusivement faits de bouillons, tisanes, potages...



Journal tout en émotions!



------------

Mercredi : journée "liquide"

------------

Aujourd'hui, premier jour de détox après plusieurs semaines à prévoir cette expérience ! C'est parti 💪 Je vis plutôt bien cette première journée, je connais bien le principe de la journée liquide donc je l'appréhende sereinement. C'est même la meilleure journée liquide que j'ai réalisée jusque maintenant, je ressens la faim mais c'est OK. Le moral va bien et je me sens bien avec l'idée de ne boire que de la soupe. Matthieu m'accompagne sur cette journée, ce qui rend la tâche d'autant plus simple ! Ma journée fut productive, j'ai même réussis à faire ma séance de sport de 30 min à 19h. Je me couche motivée pour attaquer la phase de monodiète de carottes qui va durer deux jours.

-------------

Jeudi : monodiète de carotte

(jus de carotte, carottes râpées, purée de carotte)

--------------

Je me réveille de bonne humeur, contente de pouvoir manger du solide et changer des soupes. J'ai hâte de manger mes carottes râpés à midi (si si), j'ai juste avalé un verre de carotte ce matin. Autant dire que les carottes râpées ont fait frétiller mes papilles 😂 Durant l'après midi je ressens un peu la faim et je me sens fatiguée, je fais une sieste et je regarde un film... Je ne suis pas très productive et attend mon repas du soir avec impatience. Finalement, le moment venu, la purée de carotte est fade, je ne la termine même pas. Je me couche le moral dans les chaussettes et le ventre qui gargouille.


--------------

Vendredi : monodiète de carottes

(jus de carotte et carottes rissolées)

--------------

Ce matin le réveil est difficile : j'ai des sueurs froides et me sens faible. J'essaye de me lever mais j'ai des vertiges, et je suis écœurée à l'idée de boire une nouvelle fois du jus de carotte. Je commence à sérieusement envisager arrêter la detox et manger autre chose ce matin. Mais après une bonne heure à rester au lit et boire une tisane, je me force à boire un verre de jus en me disant que si ça ne vas pas mieux avant 13h, je reprendrai une alimentation diversifiée. Finalement, je me lance dans une activité et je me rends compte que je me sens mieux. Le reste de la journée, je ne ressens même pas la faim et j'ai plein d'énergie ! Je me motive quand même à me cuisiner des carottes rissolées (histoire de cacher au max le goût de la carotte qui commence à me donner envie de vomir). Résultat : je me régale et je me cuisine la même chose pour le dîner ! Je vais me coucher, trop contente d'avoir tenu ce challenge, et avec hâte de recommencer à manger normalement, quand même. Cette nuit là, j'ai rêvé de cuisiner des gâteaux et des lasagnes, et aussi de manger du fromage 🤣


------------

Samedi : reprise alimentation normale

------------

Je me réveille contente d'avoir été au bout de la detox et ayant hâte de retrouver une alimentation riche et variées (et équilibrée bien sur 😇). J'avais lu pas mal d'articles sur l'après monodiete, du coup je suis à la lettre els conseils retenus :

- Jour 1 : ne manger que des fruits et légumes crus ou cuits. Du coup ce matin c'est 1 pomme + 1 banane au menu. Ce midi ce sera aubergine, sauce tomate, oignons et poireaux. J'ai trop hâte 😁

- Jour 2 : Demain, je réintègre les céréales et les légumineuses. Pour le petit déjeuner, c'est dimanche et le dimanche normalement c'est pancakes... Du coup je ne compte pas déroger à la règle mais en en mangeant peu. À savoir que la recette est à base de banane et d'avoine 🥞 À midi, je compte manger une sorte de ratatouille, avec des pois chiches et du riz. Et le soir on verra... J'ai acheté du pain sans gluten pour ne pas irriter mon organisme.

- Jour 3 : j'attends ce jour comme le Messie !!!! C'est le jour où je pourrai intégrer de nouveau le fromage ! J'ai hâte.


Bilan de cette expérience : je suis fière de moi, je suis allée au bout de ce challenge malgré les quelques moments difficiles. Je pense réaliser ce genre de detox sur plusieurs jour 1 à 2 fois par an, ça fait du bien de stopper un peu le train-train quotidien alimentaire. Bon pour l'instant, je ne ressens pas encore d'effet quand au regain d'énergie, mais j'ai perdu quelques kilos et je suis surtout contente de ce que j'ai réalisé.

Merci Laurence pour les conseils sur la monodiete, après ça je me dis que le jeûne aurait été trop rude ! C'est une super alternative.


Si comme Gaëlle, cette aventure vous tente, que ce soit pour un petit nettoyage de printemps intérieur, ou pour perdre quelques kilos à l'issue du confinement, je vous invite à me contacter afin de faire de cette monodiète une véritable réussite! C'est avec plasir que je répondrai à vos questions. Quelques conseils adaptés à votre propre situation peuvent vous encourager à tenter l'expérience, sans risque, si l'on prend quelques précautions au préalable...

Il s'agit de votre santé, rien ne doit être laissé au hasard!


20 vues
  • Facebook
  • LinkedIn Social Icône

    n°SIRET: 881 317 572 00017

    ©2019 by Laurence Virton. Proudly created with Wix.com